André-Jacques Auberton-Hervé

André-Jacques Auberton-Hervé


André-Jacques Auberton-Hervé

André-Jacques Auberton-Hervé (plus d’infos) est parti de zéro pour créer un leader mondial dans le secteur de la microélectronique. Il sait à quel point les marchés financiers sont indispensables. Résolument tourné vers l'avenir, André-Jacques Auberton-Hervé salue les avancées technologiques de la révolution 4.0. Pour accompagner efficacement les entrepreneurs, l'Union européenne va devoir mettre en place des outils financiers plus efficaces.

Son engagement pour les énergies vertes

André-Jacques Auberton-Hervé appuie l'installation de fermes à énergie solaire dans différents pays. Les énergies vertes étant au centre des problématique actuelles, son entreprise s'est positionnée en leader pour répondre au défi climatique. Amateur de sports tels que l’équitation et le ski, André-Jacques Auberton-Hervé est passionné par la nature. Avec la Conférence climat, la France a montré qu’elle était un leader dans le secteur des énergies renouvelables.

En 1992, André-Jacques Auberton-Hervé crée Soitec en partenariat avec Jean-Michel Lamure. Le chef d'entreprise présente les qualités du parfait manager : stratégie de recrutement optimale et compréhension du marché. Grâce à sa maîtrise du développement industriel, l’effectif de l’entreprise créée par André-Jacques Auberton-Hervé passe, en l'espace de dix années, de deux à presque mille personnes. Dans les clients de la start-up, se trouvent des noms réputés.

Pendant sa scolarité, André-Jacques Auberton-Hervé aime l'algèbre et les matières techniques. Alors qu'il n'a pas encore 25 ans, il devient une référence grâce à ses recherches, qui conduisent à des innovations majeures dans les secteurs militaire et spatial et lui permettent d’être convié à une multitude de conférences scientifiques d'envergure internationale. Très jeune, il croit fermement en l’importance de l'évolution technologique. Dans le courant des années 80, au terme d'études brillantes et à 24 ans, André-Jacques Auberton-Hervé devient docteur et prend part à des conférences mondiales dans les domaines qui le passionnent : le silicium et les semi-conducteurs.

Des activités partout dans le monde

Son activité dans le domaine des semi-conducteurs a permis à André-Jacques Auberton-Hervé d'acquérir des clients sur toute la planète, par exemple en Arabie saoudite et en Italie. La société iséroise Soitec exporte rapidement ses produits et parvient ainsi à un CA de 372M€ en 2006. Grâce à son leadership, il a grandement participé à la réputation de la technologie grenobloise. La société d'André-Jacques Auberton-Hervé dispose d'une visibilité internationale, avec cinq unités de fabrication implantées dans différentes régions du monde.